Menu déroulant

[Sommaire] - [Précédent] - [Suivant

Dossier sur le climat

Changement Climatique, Avis du Club. Et maintenant que faire?

Juin 2004

XIV - Le Club pense qu’un effort de recherche et de développement technique peut contribuer à la solution des problèmes posés par le Changement Climatique.

Il est tentant de se dire que les hommes, qui sont capables de construire des engins pour aller marcher sur la Lune et explorer Mars, parviendront bien en temps utile à concevoir les moyens de pallier les effets négatifs du changement climatique dont ils sont responsables.
Cependant aucun pays si puissant soit-il ne peut y parvenir seul, a fortiori les pays les plus démunis. Il y a donc là un enjeu énorme tant pour les relations bilatérales que pour les institutions internationales. 

Les difficultés rencontrées sont :

Il n’existe pas à ce jour de réponse technique crédible unique à ces problèmes mais un ensemble de pistes de recherche et de développement plus ou moins prometteuses. Une composante prioritaire de cet ensemble vise la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Les initiatives prises sous l’égide des Nations Unies, comme le protocole de Kyoto, vont dans le bon sens et doivent être soutenues mais elles ne suffisent pas pour répondre aux besoins énoncés ci-dessus.

Il s’avère en effet que les prévisions d'évolution de la population mondiale dans les décennies à venir conduisent à anticiper une forte augmentation de la demande d’énergie principalement dans les pays les plus pauvres. 
Pour satisfaire cette demande dans un contexte dénué de violence et respectueux de l’environnement, ces pays devront avoir accès aux technologies mises au point par les pays industrialisés.
En outre ces réponses nouvelles aux besoins des pays du Sud s’avèreront précieuses lors de l'échéance plus lointaine mais inévitable de l'épuisement des ressources mondiales d’énergies fossiles.

Dans ce cadre, la démarche pour généraliser et faire accepter les solutions pour limiter l’effet de serre, dans la production industrielle comme dans la vie courante, s’accorde avec l’exigence de solidarité entre pays du Nord et pays du Sud. 

 

[Sommaire] - [Précédent] - [Suivant]