Menu déroulant

[Sommaire] - [ Précédent] - [ Suivant]

dossier sur le climat

Au cours des années récentes, une prise de conscience des enjeux et des risques du Changement Climatique s'est développée à travers le monde, engendrant des propositions et des projets de recherche technique.

Mars 2005

XV- L'océan peut être une source d'énergie pour demain...

Le développement des énergies renouvelables est une composante importante de l’effort entrepris pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. 

Une forme d’énergie marine: l’Énergie Thermique des Mers (ETM) apparaît particulièrement prometteuse par l’ampleur et la stabilité de la ressource, sa distribution géographique et sa facilité d’accès.

L'océan est en effet un énorme accumulateur d'énergie solaire. Dans ses couches de surface la température de l’eau peut atteindre +28°C dans de vastes régions tropicales alors que vers 1000 m de profondeur, on dispose d'eau froide à +4°C en moyenne en non moins énormes quantités. D'où l'idée d'exploiter cette différence de températures dans une machine thermique fonctionnant selon le cycle de Carnot pour fournir de l'énergie mécanique . Il est également possible d’utiliser l’eau profonde seule comme source de frigories bon marché pour l’industrie du froid et du conditionnement d’air. (Voir les pages du site du Club des Argonautes dédiées à l’ETM et à ce thème du conditionnement d’air). 

Des réalisations expérimentales ont été construites et testées. Les résultats ont validé les technologies et les coûts des installations. Après avoir été le «pays pionnier» pour le développement de l’ETM, la France s'est retirée, il y a près de 20 ans, tant au niveau des pouvoirs publics que de ses industriels. 

En l'absence d'un effort national à la hauteur des enjeux et des investissements déjà faits, ce sont les États-Unis et le Japon qui assurent aujourd’hui le « leadership » pour la valorisation de cette ressource renouvelable ! Le Club recommande une prise de conscience, aux niveaux national et européen, pour enfin mettre un terme à cette "impasse étonnante" sur le potentiel des ressources thermiques de l’eau des mers et des océans.

 

Une autre forme d'énergie marine, l'utilisation de la houle dans les centrales électriques fait actuellement l'objet de projets en Espagne dans la région de Santander.

 


[Sommaire] - [ Précédent] - [ Suivant]